S'identifier - Contact

Cafés Philos et Nouvelles Pratiques Philosophiques
Penser par soi-même

Mardi 28 Décembre 2010

Mes réflexions en raccourci

Mots-clés : , , ,

Les Fleurs de l'esprit




Dans cette rubrique, vous trouverez ce qui fait l'actualité de ma pensée, sous forme de maximes, de sentences, d'aphorismes ou de petits textes tout simplement.

"Les hommes passent leur temps à décocher des flèches dans un ciel bleu, sans limite. pour atteindre quoi ?"
BM


"Si le chant de cet oiseau ne s'en était pas retourné au silence, il n'en serait jamais né.
La mort et la naissance ne sont-elles pas simultanées ?

BM


"Si nous voulions considérer la mort comme une bénédiction et non comme une malédiction, nous comprendrions qu'elle est inhérente à la Vie. Sans elle, pas de créativité, pas de renouvellement, ni même d'existence possible. Création et destruction participent du même acte. Aussi, lorsque je vois les enfants bondir et sautiller, lorsque je vois éclore le printemps, je me dis que ma mort sera un acte d'amour pour la Vie et je suis heureux."
BM

"Personne n'est la Vie à lui tout seul. C'est ensemble que sommes vivants. Séparément, nous sommes morts"
BM

"Il y a un temps pour plaindre les victimes.
Il y a un temps pour plaindre les bourreaux."
BM

"Beaucoup d'entre nous voudraient être Dieu, mais qui pourrait supporter son insondable solitude ?
BM


"Lorsque l'on rentre dans le cercle infernal de la violence, il faut toujours couper la tête d'un enfant."
BM (entendu en rêve)


"Seule la Sagesse nous prépare à la grande déchirure de l'Amour."
BM


-Maitre ! enseignez-moi.
-Que veux-tu savoir ?
-Comment me libérer de ce monde ?
-Et pourquoi veux-tu te libérer de ce monde ?
-Parce que je souffre Maitre.
-De quoi souffres-tu ?
-D'être attaché à ce monde.
-En quoi cela constitue-il un problème ?
-Ce monde est transitoire et illusoire.
-En ce cas, se croire attaché à quelque chose d'illusoire est une illusion.
BM

Aider l'autre, c'est s'assurer que l'on ne cherche pas d'abord à s'aider soi-même. Ensuite, c'est s'assurer que l'on empêche pas l'autre de s'aider lui-même.
BM

"Qu'est-ce que le bien et le mal ?
A certains moments, si les forces du bien sont positives en luttant contre celles du mal, à d'autres, elles deviennent négatives en s'opposant à la destruction et au renouvèlement du monde.
Le sage serait celui qui sait quand faire ce qui est bien ou mal. Qui sait faire cela ?"
BM

"C'est parce que nous nous racontons sans cesse le monde qu'il existe".
BM

"Si tu veux être Dieu, accepte d'être le Diable avec toutes ses conséquences".
BM

"C'est au coeur de la déception que naît le désir. C'est la frustration qui redonne l'élan au désir des êtres et des objets. Mais tout est impermanent et frustrant et de là naît la soif d'exister et l'angoisse de mourir"
BM


"Nous ne sommes même plus dans la loi du plus fort, mais celle du plus faible et du plus malade. Réussir aujourd'hui, c'est savoir être malhonnête, mentir, être infidèle, déloyal...briser toutes les règles morales nécessaires au bien commun. Réussir, c'est être prêt à s'avilir et se dégrader toujours davantage. Réussir aujourd'hui, ce n'est même plus être compétent, c'est faire illusion. Aujourd'hui, réussir, c'est être prêt à détruire l'humanité et la société."
BM


" Nous sentons tous obscurément que nous sommes une "partie" d'un Tout qui se reflète en nous-mêmes. Aveuglés par cette Puissance, nous voulons tous être Tout. Mais il nous faudrait pour cela accepter de n'être que nous-mêmes."
BM

"L'Impersonnalité de la Vie est pour nous un scandale"
BM

" L'erreur des autruches lorsqu'elles mettent la tête dans le sable, c'est de présenter leurs fesses pour se faire botter le cul."
BM


"Il faut beaucoup de sérénité pour être passionné par la Vie"
BM

"Nous sommes déjà mort, mais nous ne le savons pas."
BM

"Je doute de la mort, mais pas de la Vie"
BM


"Le "moi" n'est que le reflet du miroir qui se prend pour la Vie qui s'y reflète."
BM


"Posséder un langage mathématique, trop précis, nous permettant de nous comprendre immédiatement, nous priverait de cette délicieuse incompréhension qui se glisse entre nous."
BM


"Si je dis : "Ce monde n'est pas réel", il le devient davantage. Si je dis : "Ce monde est bien réel", il s'évanouit."
BM


Un jour un homme qui se réclamait du bouddhisme dit à sa femme que ce monde était une illusion, vide et sans substance.
Au matin, sa femme l'avait quitté en laissant un simple mot : "Je pars, car je suis pour toi sans consistance. Te voilà libéré d'une illusion."
BM


"Le savoir n'est que le vêtement des ignorants"
BM


"Celui ou celle qui se connait, n'a plus besoin de lumière pour s'éclairer dans la Nuit"
BM


"Ne cherche pas à philosopher. Laisse ton âme le faire."
BM


"Lorsque tu semble heureux, ne te réjouis pas trop vite, car avec le bonheur vient immanquablement le malheur. Lorsque tu es dans le malheur patiente et ne désespère jamais car, son frère le bonheur le suit toujours en le tenant par la queue."
BM

"L'Amour est une Rose que l'on offre la main ensanglantée, d'en avoir retiré les épines pour accomplir le Don."
BM

"Qui veut se connaître doit devenir étranger à lui-même."
BM

"La raison humaine n'est que le camouflage de notre folie."
BM

"La Violence de l'Amour est amorale. C'est une Faim qui nous pousse à manger le Coeur de l'autre."
BM

"Au coeur de ta comédie, te ronge le drame de ta vie. Au coeur de ta tragédie, la "vie" en rit."

BM

"Enfant, je connaissais sans savoir et tel était mon délice. Adulte, je savais sans connaître et tel était mon enfer. Avec la maturité, je connais que je ne saurais jamais."
BM

"En amour, savoir perdre la tête ne veut pas dire l'égarer n'importe où."
BM

"Nous pouvons toujours revétir nos plus belles plumes colorées, la vérité c'est que nous sommes à poils et non pas à plumes"
BM


"Nous sommes nombreux à vouloir devenir extraordinaires, sans voir la prouesse qu'il y a à accepter profondément d'être un être humain ordinaire."
BM


"Cela fait des siècles que les crédules s'opposent aux incrédules et que les incrédules s'attaquent aux crédules.
Cela fait des siècles que ceux qui sont certains s'opposent aux incertains et que ceux qui doute s'attaquent à ceux qui ont la foi, que croyants et incroyants s'affrontent mutuellement...sans comprendre que le doute et la foi sont les deux bouts d'un même bâton.
BM

"Nous n'aimons pas nos enfants, nous sommes seulement attachés à eux, sinon comment pourrions-nous leur laisser, sans jammais nous révolter, un monde de plus en plus inhabitable ?"
BM

"Avoir un Idéal est essentiel et je me moque de l'atteindre ou pas. Ainsi je ne suis jamais déçu. L'arbre tend ses branches et souhaite atteindre le soleil, sans espoir de réaliser son idéal. Et pourtant, n'est-ce pas grâce à cet élan qu'il grandit ?
Mieux vaut avoir un Idéal, que des illusions et, en particulier, celles qui consistent à croire que le monde peut tenir debout sans les plus hautes valeurs."
BM

"Ce qui fait la beauté du monde, c'est qu'il n'est pas réel."
BM

"C'est l'Absence de nous-même qui nous crée."
BM

"Si doux que soit le vin, si tu as un goût dans la bouche, il deviendra inbuvable. Si belle que soit ta pensée, si tu as un a priori ou un préjugé, elle deviendra laide."
BM

"L'important n'est pas de faire ou de ne pas faire. Ce qui est essentiel, c'est d'agir."
BM

"Nous pouvons, certes, penser à la Vie, mais la Vie ne se pense pas."
BM

"Pourquoi opposer la permanence et l'impermanence ? La mer n'est-elle pas en surface toujours impermanente, faite de calme et de tempête. En profondeur n'est-elle pas toujours elle-même ?"
BM

"Il n'y a plus d'espoir. C'est une bonne raison pour en avoir."
BM

"Si l'invisible est accepté, il devient l'Un visible"
BM

"L'homme est devenu ce curieux phénomène d'être un poisson de mer qui a peur de se noyer dans l'océan."
BM

"La raison joue son rôle. C'est une gardienne farouche qui nous pousse à sortir du miraculeux, pour véritablement prendre part au miracle de la Vie."
BM

"Les hommes sont des chiens qui ne veulent pas perdre une goutte de leur pouvoir, mais qui malheureusement renversent leur gamelle".
BM (entendu en rève)




"La peur de la mort est profondément égoïste.
Elle ne vient que des esprits qui rechignent à partager la vie.
Chacun de nous est "unique" au monde.
C'est "l'unique" fois que nous apparaîssons sur terre et cet évènement
cosmique, nous le devons au Mystère de l'univers.
Mais nous devons également notre vie à toutes ces existences
qui sont mortes pour nous nourrir, à toutes ces générations d'êtres qui ont été et qui s'en sont allées, pour permettre à la vie de se renouveler,
et à nous, d'exister à notre tour...
Qui aime la vie, ne peut détester la mort"
BM

"L'existence a été faite pour "moi", mais je ne suis pas fait pour l'existence."
BM

"Nous vivons depuis toujours dans une terrible contradiction. Nous voulons
être unique aux yeux des autres et pourtant, exister toujours.
Mais la différence implique la finitude.
Etre unique, c'est n'apparaître qu'une seule fois dans l'histoire et dans l'univers.
Ce qui est unique est éphémère."
BM
 
 
« Il vaut mieux transmettre des valeurs plutôt que de faire la morale.
 
 
La morale est une voie négative qui se limite bien souvent aux interdits, et les moralistes s’autorisent facilement ce qu’ils interdisent aux autres.
 
 
La transmission des valeurs est, au contraire, une voie positive qui n’interdit rien. 
Elle
met en évidence et montre, par l’exemplarité, les grandeurs et les qualités indispensables pour vivre une existence digne de la Vie. »
BM
« La morale est toujours plus facile chez ceux qui ont le ventre  plein. »
 
Entendu


« Le Raisonnement n’est pas un obstacle à la Foi, bien au contraire.
La Rationalité permet de se libérer des croyances fondées généralement sur des a-priori et des préjugés. Elle nous libère des routines mentales qui enferment et tuent l’esprit.
La Raison est la Gardienne farouche, le Tamis implacable de notre conscience . Elle distille et sépare, dans son Alambique divin, la Foi, des impuretés de la croyance.
Le raisonnement tente de trouver des réponses, d’offrir des résultats aux questions qui nous sont posées.
Toutefois, l’homme de Raison, sachant que nos réponses ne sont jamais définitives, se distingue des raisonneurs, des ratiocineurs et des scientistes qui font de leurs réponses des finalités indépassables.
Concevant qu'une véritable raison n'est jammais épuisée, L’homme de Raison remet en question le caractère absolutiste de la réponse.
Il fait apparaître la nature relative de la réponse, tout en évitant de faire du relativisme, un nouvel absolutisme.
Au fond, pour l’homme de Raison seul importe le « Questionnement ».
Comprenant, qu’il ne pourra jamais répondre définitivement au véritable « Questionnement » qui l’habite, l’homme de Raison peut devenir fou ou dépressif ou bien accepter de s’abandonner et vivre malgre tout.
S'il choisit de vivre, il ne lui reste pas d'autres choix que de faire confiance  à la Vie.
S’abandonnant, l'homme de Raison se laisse alors porter, comme un enfant, par le courant de la Vie.
C’est ainsi qu’il se libère des illusions de la croyance, pour expérimenter la « puissance de la Foi.
BM

« Vous dites qu’il nous faut penser par nous-même, exercer notre esprit critique, utiliser notre « bon sens » et exercer son raisonnement pour se prémunir de la croyance et pénétrer dans la Foi.
Mais comment savoir si le jugement qui découlera de cette initiative individuelle est juste ? Qui peut nous garantir que notre propre jugement ne nous induira pas en erreur ?
- La Vie est en Soi. La Confiance (Foi) en la Vie entraîne inévitablement la Confiance en Soi, dans la Simplicité (Bon Sens) de notre  Intelligence et dans nos propres capacités de réflexion.
La Raison est la Gardienne de la Foi, Elle en est la Garantie.
Et en retour, la Foi est la Garantie de la Raison.
BM

« La croyance est une routine, un laisser aller et un confort intellectuel. Il n’est pas besoin d’expérimenter pour croire.  
La Foi est une Force créative qui ne peut que s’expérimenter individuellement, car il est inutile d’y croire.
BM

"La Foi touche à l'incroyable et non pas à la croyance."
BM

« La Raison n’ a pas vocation à démontrer la Foi. Seul les ratiocineurs prétendent tout démonter par leur petite raison égocentrique.
La Raison a, par contre, vocation à dire ce que la Foi n’est pas. »
BM

"La Foi en tant qu'aboutissement de la réflexion, et
non la croyance en tant qu'exclusion de la pensée."
BM

"Si la Raison contraint l'intellect par la Logique, la Foi est une libre adhésion."
BM

« L’homme supplia et demanda à la Vie : « Qu’est-ce que je fais ici ? ».
 
La Vie répondit : « C’est à toi de me le dire. »
 
BM

bruno - 17:38 - rubrique > Mes maximes, sentences, proverbes, aphorismes et autres fleurs de l'esprit - Version imprimable - Permalien - 0 commentaires

A propos de ce blog

Calendrier

Décembre 2010
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031